BelvedeЯ +

Le sol modelé par les chemins de l’eau

Le sol modelé par les chemins de l’eau

Téléchargez l’article au format PDF

Voir le contenu additionnel

Laurence BORREDON
urbaniste-paysagiste
agence Pour Une Ville Aimable (PUVA)

Si le sol nous évoque la terre, il doit aussi nous renvoyer à un autre élément, l’eau. La gestion de l’eau est en effet une dimension sine qua non des projets d’aménagement et de paysage. Celui du chemin de montagne, conçu par l’agence PUVA pour la ville de Grenade-sur-Garonne, fait ainsi la part belle aux « chemins de l’eau ».

L’exemple du projet du chemin de Montagne à Grenade-sur-Garonne

La Bastide de Grenade-sur-Garonne s’est construite entre Save et Garonne, sur la première terrasse du fleuve, à l’abri de ses crues. Au sud de la Bastide, au cœur de quartiers d’habitat individuel récents, la Collectivité a souhaité requalifier des voies historiques – dont le chemin de Montagne – et aménager une parcelle de 3 hectares accueillant une école, un centre de loisirs et une crèche, articulés autour d’une plaine de jeux.

Le site du projet était à l’origine structuré par des chemins creux devenus des routes bordées de fossés qui alimentaient le ruisseau de Saint-Bernard, identifiable sur les anciens cadastres. Partiellement busé, cet affluent de la Save avait disparu (sa source a été remise en évidence lors des travaux) et l’exutoire contraint imposait une grande maîtrise des débits de fuite en amont.

 

Dans le projet, les espaces publics ont été dessinés par la logique de l’eau, sa réception, son ruissellement et sa rétention. Ainsi, entre les plates-formes des équipements et la déclivité du terrain, des noues permettent de structurer le relief, de recueillir et de ralentir les eaux de ruissellement de toiture.

 

Le profil contraint du chemin de Montagne intègre le maintien d’un large fossé et le  piétonnier n’est qu’unilatéral. Le long des chemins creux, le motif des haies est réinterprété et vient compléter la trame verte préexistante.

 

Dans la partie basse, la terrasse inversée fait office de bassin de rétention. Le projet se distingue par un taux d’imperméabilisation très faible et un débit de fuite vers le fossé mère minimal.

 

La nouvelle topographie du site crée ainsi des mouvements de terrain propices à la pratique du BMX ou aux jeux pour tles tout-petits. Les plus âgés peuvent profiter des chemins pour leurs promenades quotidiennes ; modelés, chemins, prairies permettent à chacun de s’inventer là une pratique singulière de l’espace public.

 


Nom du projet : chemin de Montagne

Lieu : Grenade-sur-Garonne

Programme : requalification des espaces publics et aménagement paysager (création de 100 places de stationnement, de cheminements et accès, requalification des voiries, création d’un espace de jeux et de loisirs) en parallèle de la création de trois équipements dédiés à la petite enfance (école, crèche, centre de loisirs).

Superficie : 31 500 m²

Date du projet : 2013-2016

Maîtrise d’ouvrage : mairie de Grenade-sur-Garonne

Maîtrise d’œuvre des espaces publics : agence Torres Borredon – Pour une ville aimable (PUVA) (architectes, urbanistes, paysagistes), OTCE Infra (bureau d’études VRD) et Jean-Michel Sagols (paysagiste).


© Pour Une Ville Aimable (PUVA)

Contenu additionnel :


Paramètres de confidentialité

Nécessaires

Ces cookies vous permettent de vous connecter tout en assurant une sécurité dans la navigation

wordpress logged_in, wordpress sec

Advertising

Suivi des visites

Afin de vous offrir la meilleure expérience, nous réalisons un audit des visites. Vous pouvez refuser le suivi en cliquant ici.

Outil de suivi des visites Matomo

Other