BelvedeЯ +

Les gares : des centralités commerciales en devenir

Voir le contenu additionnel

Marion PILAT
Responsable Veille & Prospective
SNCF Retail & Connexions

Les gares, ces espaces publics d’affluence, attirent chaque jour en France, sur l’ensemble du réseau SNCF, plus de 10 millions de visiteurs en moyenne. Elles sont des lieux emblématiques parce qu’ancrées dans l’histoire, et stratégiques puisque régulièrement situées dans des zones en développement et redynamisation (Bordeaux-Euratlantique, EuroNantes, La Part-Dieu…). Longtemps restées de simples lieux de passage pour se rendre d’un point à un autre, passer d’un mode de transport à un autre, leur identité et leur usage sont désormais en pleine évolution. Elles deviennent de nouveaux lieux de vie avec des commerces, des services, de la restauration.

L’ambition est d’en faire de véritables centralités urbaines, des « city boosters » dont l’objectif est de renforcer le lien entre la gare et la ville et favoriser les synergies urbaines, économiques et sociales qui en résultent. Pour y répondre, SNCF Retail & Connexions, la filiale en charge du développement et de la gestion commerciale dans les gares SNCF, a développé une stratégie de valorisation basée sur 3 axes forts. Le premier axe cible la densification de la surface commerciale présente en gare. Ce développement vise majoritairement les grandes gares parisiennes et les grandes gares régionales. 18 font aujourd’hui l’objet d’un projet de développement commercial, en travaux ou à l’étude. Le deuxième axe s’articule sur la diversification de cette offre commerciale. La réflexion porte sur la création d’une offre sur-mesure selon la masse critique de clients fréquentant la gare, les différents usages et la typologie de la clientèle (commuters, voyageurs loisirs, voyageurs d’affaires, mais aussi accompagnants et riverains). Les propositions varieront alors d’une offre de base, avec un point presse et de la restauration, à une offre de plus en plus éclectique : accessoires, beauté, culture, loisirs, alimentation de proximité. De nombreux services sont également proposés (loueurs de voitures, hôtellerie, crèches, centres d’affaires, salles de sport, mais aussi lieux évènementiels) destinés à recréer de la proximité. Aussi, le commerce éphémère est en fort développement. Il suscite constamment la surprise et le renouveau chez les usagers. Enfin, le troisième et dernier axe concerne la montée en gamme de l’offre. Retail & Connexions veut proposer des commerces de plus en plus attractifs et devenir précurseur quant à l’implantation de concepts qualitatifs et tendance. Le développement de la gastronomie en gare, illustrée par l’arrivée de restaurants « Grande Carte » (Thierry Marx à la gare du Nord, Michel Roth à la gare de Metz, ou bientôt Christian Le Squer à Rennes), ou encore de commerces de bouche tenus par des professionnels reconnus localement (chocolatiers, cavistes, pâtissiers…) en est un bel exemple.

400 gares SNCF accueillent aujourd’hui au moins un commerce. Au total, le périmètre représente 1 500 points de vente sur environ 180 000 m² de surface commerciale et devrait atteindre plus de 300 000 m² à l’horizon 2025. Le chiffre d’affaires généré par les commerçants est de 1,5 milliard et est en progression constante depuis 4 ans.

Concept de restaurant « Grande Carte », gare du Nord, Paris


© Retail & Connexions

Contenu additionnel :


Site internet de Retail & connexions : http://www.retail-connexions-sncf.fr/

Paramètres de confidentialité

Nécessaires

Ces cookies vous permettent de vous connecter tout en assurant une sécurité dans la navigation

wordpress logged_in, wordpress sec

Advertising

Suivi des visites

Afin de vous offrir la meilleure expérience, nous réalisons un audit des visites. Vous pouvez refuser le suivi en cliquant ici.

Outil de suivi des visites Matomo

Other